Release 3 OVH: accéder à votre site web par /~user (sans nom de domaine)

L’hébergeur OVH propose sa propre distribution Linux basée sur une Gentoo. Sa release est actuellement la 3. Toutefois la release 2 proposait une fonctionnalité bien pratique qui a disparu avec la 3ème release. Cette fonctionnalité permettait d’accéder à  votre hébergement web sans passer par un nom de domaine.

Voici un exemple:

Sur votre serveur vous avez créer un utilisateur nommé « bidule ». A la création de cet utilisateur votre serveur vous a en même temps ouvert un répertoire nommé « bidule »dans le dossier « /home » du serveur. L’accès à votre espace web se trouvera donc dans « /home/bidule/www/ ». Si vous avez un nom de domaine « www.bidule.fr », il sera rattaché à cet emplacement « /home/bidule/www/ ». Imaginons que vous n’avez pas encore votre nom de domaine ou que tout simplement vous n’en avez pas , toutefois vous avez installé un site web et vous désirez y accéder. Il est possible d’y accéder d’une autre façon par le « ~user ».

Ainsi pour y accéder vous taperez dans votre navigateur « https://xxx.xx.xxx.xxx/~bidule ». Les « x » étant bien sûr l’adresse IP de votre serveur. L’adresse IP peut être remplacée par le nom de votre serveur si vous le connaissez. (exemple: https://vps123456.ovh.net »).

Voici les modifications à effecteur sur la release 3 d’OVH pour retrouver cette fonction disparue:

Editer le fichier « /etc/httpd/conf/httpd.conf« .

La ligne « LoadModule userdir_module modules/mod_userdir.so" doit être dé-commentée c'est-à-dire que le symbole "#" qui se trouve éventuellement devant cette ligne doit être supprimé. Faites la même chose pour la ligne "UserDir www".

Editer le fichier « /etc/httpd/vhosts/default.conf« .

Cette fois la ligne  « suPHP_UserGroup ovh users" doit être commentée c'est-à-dire que le signe "#" doit être ajouté au tout début de la ligne. Vous aurez donc "#suPHP_UserGroup ovh users".

Voilà c’est terminé. Il faut redémarrer le serveur Apache soit directement à partir de webmin (redémarrer tous les services) soit avec une ligne de commande « /etc/init.d/httpd restart« .

Laisser un commentaire