La corruption et les attributs

La corruption est un élément qui existe depuis le commencement du jeu. Elle se trouve dans certains lieux (notamment la cité sans nom) et près des obélisques. En jeu on la distingue par une fumée rose.

Auparavant elle n’apportait qu’un malus, à savoir que plus votre barre de vie se remplissait de corruption, moins vous aviez de vie, ce qui semble plutôt logique. Il en est de même pour votre barre d’endurance. Mais avec la nouvelle extension la corruption prend désormais toute son importance. Laisser votre barre de remplir de corruption fera de vous un sorcier avec de nouvelles compétences.

Il est à rappeler que la corruption n’est pas un état définitif, elle peut être enlevée grâce à la proximité avec un danseur.

Pour pouvoir corrompre vos attributs, il va falloir laisser la corruption envahir vos barres de vie et d’endurance. Pour cela il suffira de rester dans un lieu envahi de corruption.

Ici votre barre est remplie à environ un quart de corruption. elle est mentionnée comme étant moyenne, cela ne sera pas suffisant pour corrompre vos attributs.

Vous devrez laisser votre barre se remplir à 50% pour enfin avoir enfin cette possibilité.

Remplir vos barres de corruption ne sera pas suffisant. Il faut également produire des essences d’âme. Nous allons voir comment.


Récupérer des essences d’ame

Nous avions déjà aprlé des autels de sacrifice dans un précédent tutoriel. Pour fabriquer des essences d’ame, il va encore falloir utiliser cet autel.

La démarche est la même que précédemment à savoir capturer un esclave et le placer sur l’autel. Le second ingrédient nécessaire est des fioles de verre vides. Vous les placez également dans l’inventaire de l’autel.

Une fois les, fioles et l’esclave positionné, vous pouvez cliquer sur le bouton « fabriquer ».

L’esclave va disparaitre et laisser place à 5 fioles d’essence d’âme:

Nous allons maintenant entrer dans le cœur du sujet: corrompre les attributs.


Les nouveaux attributs

Seuls trois attributs peuvent être corrompus: la force, la vitalité et l’autorité.

Pour ajouter des points de corruption, il va déjà falloir mettre des points de base. Plus vous attribuerez de points de base dans un attribut, plus vous pourrez le corrompre.

Chaque point dépensé coute une fiole d’essence d’âme. Vous pouvez voir le nombre de fioles qu’il vous reste en haut à droite de l’écran:

Ici vous avez mis des points en autorité jusqu’au premier pallier. Ainsi vous pouvez augmenter la corruption également au premier pallier.

Grace au symbole « + » au bout à droite sous CORROMPU, vous pouvez augmenter le niveau de corruption dans la barre de l’attribut. Ici la barre de l’attribut vitalité est pleine en points, vous pourrez donc la remplir au maximum de corruption.

Voici votre barre lorsqu’elle est remplie de corruption. Il y a comme l’attribut non corrompu quatre paliers.

Nous allons voir maintenant ce que les attributs corrompus apportent. Bien entendu les nouveaux effets remplacement les effets de base.

D’abord la force.

Ensuite la vitalité.

Et enfin l’autorité. Je traduis ici le premier palier qui est encore en anglais. « Quand vous causez des dégâts en combat, vos suivants entrent dans un état de frénésie. Les suivants frénétiques accroissent les dégâts qu’ils causent de 3% pour chaque attribut d’autorité corrompu.

En conclusion, l’apport de la corruption des attributs permettent de constituer de nouveaux builds pour vos personnages. Perdre la moitié de ses barres de vie et d’endurance rendra votre personnage bien moins résistant et il faudra donc bien réfléchir à ce que vous souhaitez pour votre personnage. En tout cas cela apporte de la fraicheur au jeu.

Laisser un commentaire